Saturday Night Fever #58

/ samedi 9 juin 2012 /

La scène électronique indépendante est en plein boom en ce moment et il est bien difficile de repérer de vrais talents devant le nombre de nouveaux artistes apparaissant chaque jour.

Et c'est dans cette ambiance morose et blasée bien que musicalement riche que nous découvrons Paradis...

Un petit groupe bien de chez nous qui viennent changer la donne comme si de rien n'était; le renouveau de la French Touch. Le son est si particulier et reconnaissable, on plane, danse, pleure, ris, rêve. De véritables hymnes hédonistes.

Une électro-pop qui t’emmènera jusqu'au bout de la nuit. Le choix des paroles en français est judicieux et permet au titre de s'inscrire directement au patrimoine de France. Si aujourd'hui à l'étranger on me demandait ce qu'il y a de si spécial avec la France et le mythe romantique qui enrobe Paris, je ferais tout simplement écouter ces deux chansons. Je pense que ça résume bien le bail.

Bon pour le coté technique le duo parisien a sorti un vinyl disponible ici avec en face A l'excellent Hémisphère pour vos virées nocturnes du coté de Pigalle; et en face B Je m'ennuie que l'on vous présente aujourd'hui. Le clip réalisé par Arthur Naulot & Aurel Rotival n'est pas en reste avec le choix d'utiliser des séquences de divers films des années 70 avec Alain Resnais ("Je t'aime, je t'aime" 1968, "Le Chant du styrène" 1958) et Alain Robbe-Grillet ("L'Eden et après" 1970, "N. a pris les dés" 1971); on nage dans la nostalgie.
Le groupe est déjà signé chez les renifleurs de talent de Beats In Space Records et on a hâte d'entendre et voir la suite!

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Le son du moment

Tu trouveras pas Justin Bieber, mais surement ton bonheur.

 
Copyright © 2010 French Aloud, All rights reserved
Design by DZignine. Powered by Blogger