On y était... Melt! Klub Weekender

/ mardi 29 mai 2012 /

Bon tout d'abord posons le décor. Le Melt! est un des plus gros festivals de Berlin et rassemble les plus grands noms de la musique électronique. Souvent prévu pour avoir lieu l'été, l'ambiance est au tee-shirt mouillé et à la bière frisch.
Comme pour bien annoncer la couleur du festival, est organisée quelques semaines plus tôt, une série de concert sur 3 jours. Cette année le Melt! Klub Weekender se passait à l'Astra, une salle de concert réputée pour ses sélections éclectiques.
On est donc allé voir de quoi il en retournait pour vous.

Nous avons assisté à la session de samedi soir avec pour artistes les Slagsmålsklubben en entrée, Totally Enormous Extinct Dinosaurs pour le plat de résistance et les Crookers en dessert. C'est parti!

L'ouverture des portes étaient à 22h mais connaissant les coutumes locales nous arrivons un peu plus tard. Arrivés à l'entrée on descend nos quelques bières en vitesse en matant du coin de l'oeil l'Eurovision diffusé à quelques dizaines de mètres, un sourire narquois à peine dissimulé.
23h15, les bières sont terminées il est temps de se diriger vers l'entrée. Munis de nos billets nous subissons les fouilles d'aéroport devenus classiques. Une fois à l'intérieur, agréable surprise, on s'aperçoit qu'une grande partie est à ciel ouvert et les transats flirtent avec différents bar et un coin paella?! Ouais ouais une paella. C'est beau Berlin.

La salle est ensuite divisé en deux parties avec un lobby qui donne accès au bar principal et la salle de concert à proprement parler. D'ailleurs la salle était à ce moment là complètement vide les gens préférant se tiser tranquillement à l'extérieur. Le calme avant la tempête.

Une clameur s'élève soudainement à l'intérieur. On devine que les SMK sont arrivés. Bon pour ceux qui ne connaissent pas les suédois de Slagsmålsklubben une petite description s'impose. Imagine cinq mecs d'une trentaine d'années aux têtes les plus improbables les uns que les autres, un style de VRAI nerd qui joue une musique 8-Bit sortie de l'espace; ça va tu situe? Bon ben t'es encore loin du compte.
Nous on les attendait vraiment ceux-là, enfin surtout après avoir vu cette interview des loustics.

"We give an opportunity to people that don't take drugs to dance the music"

Ils commencent gentiment, balancent quelques vannes, boivent (beaucoup) sur scène. Quelques blagues et coups de synthés plus tard, enfin ce qu'on attendait: Sponsored By Destiny commence et là la foule s'enflamme. Malheureusement dû à une histoire de timing mal calculé, ce fut le dernier titre de leur prestation. Petite déception donc, mais ce fût la seule.


Le temps de reprendre une bière, taper la discut' avec des anglaises qui trainaient par là et c'est reparti pour cette fois-ci Totally Enormous Extinct Dinosaurs qui était clairement l'artiste attendu de la soirée. Apparaissent à ce moment là des gens déguisés en dinosaures, les costumes sont approximatifs mais l'envie y est.
On va l'appeler TEED hein c'est plus simple. Ce jeune anglais est bien parti pour exploser: il a pris le temps de fignoler son premier album Trouble qui est à paraitre le 11 Juin et on vous le dit cash c'est de la bombe!

Enfin TEED c'est surtout une expérience en live. Niché derrière des platines et autres instruments (nombreux), il arbore un déguisement à mi-chemin entre l'ère tertiaire et 2053.
Le show commence avec ses titres les moins connus de son album, le public est réceptif mais on reste dans l'expectative. La réponse arrive avec Stronger lorsque TEED tire lui même un nuage de confettis en même temps qu'il "drop the bass". Il enchaine directement avec Household Goods et des danseuses arrivent sur scène; la foule est en délire et on est transformés en piles électriques.
Le plus dingue c'est qu'il enchainaient les styles: un coup on a droit à de la l'excellente Drum'n'Bass suivi d'un titre aux sonorités africaines qui te donne juste envie de remuer tes membres le sourire aux lèvres.
On en ressort comblés et transpirants. C'est vraiment la grosse surprise de la soirée!



Les Crookers sont aujourd'hui des vieux de la vielle dans le milieu de l'electro. Le groupe fondé en 2003 n'en est pas à son coup d'essai et à l'instar d'autres groupes electro les italiens sont adulés par toute une génération.
Même si ils ne comptent pas un nombre hallucinant de productions à leurs actifs on ne peut pas nier l'influence qu'ils ont eu sur la musique électronique. Vous comprendrez donc quelle hâte j'avais de les voir jouer pour la première fois.
Une hâte cependant pas unanimement partagée car après TEED la salle se vide à une vitesse assez hallucinante et lorsque les Crookers font leurs entrée il doit y avoir tout au plus une cinquantaine de personnes dans la salle. Surréaliste pour ces artistes qui ont joué dans les plus gros festivals au monde.


En même temps il faut reconnaitre que la scène berlinoise est assez particulière et le public ne se laisse pas apprivoiser aussi facilement. Qu'à cela ne tienne, les Crookers ont de la bouteille et en on vu d'autres.
Le set commence et là surprise on s'attendait à entendre de la grosse fidget, terrain de prédilection des Crookers et à la place on a droit à de la techno bien violente digne de rave d'un pays de l'est sortant tout juste d'une dictature.
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils savent s'adapter à leur public ceux là. Et à raison car au fil des minutes la foule se fait de plus en plus large et compacte remuant au son de basses poussés au maximum.
Ils prennent des risques sans jamais se brûler et nous font saliver en passant des intros de leurs morceaux les plus connus. Un Let Me Back Up nous fait bien mal mais c'est surtout leur remix de Thunderstruck à la toute fin qui nous achève proprement.


Lessivés il est temps de prendre nos manteaux, en sortant on prend un Currywurst en guise de petit-dej, nos oreilles sifflent, le jour se lève.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Le son du moment

Tu trouveras pas Justin Bieber, mais surement ton bonheur.

 
Copyright © 2010 French Aloud, All rights reserved
Design by DZignine. Powered by Blogger