Try This ! #21

/ mardi 1 novembre 2011 /
Rosie Huntington Whiteley

Dans ce Try This! de la minimale danoise, un EP rock indé prometteur et une découverte pop.

On commence avec la sortie du nouvel EP le 17 Octobre dernier des anglais de Trophy Wife, cet EP arrive 1 an après la sortie de leur premier single Microlite, dont le clip, particulièrement réussi, mettait en scène une sorte de chasse au trésor au dénouement curieux... Je vous laisse découvrir par vous même.

Pour la sortie de l'EP il faut dire que le trio anglais a su s'entourer en faisant appelle à Yannis Philippakis, le leader et chanteur des Foals, pour produire le morceau Wolf en écoute ci-dessous.

On remarque d'ailleurs l'influence de Philippakis sur le style de Trophy Wife et ce n'est pas pour déplaire.


Continuons avec un artiste aussi mystérieux que talentueux: Trentemøller.

Principalement compositeur et DJ, le monsieur vient de Copenhague et fait partie de ces baroudeurs de la musique électronique internationale qui écument les clubs et les studios depuis plus de 10 ans.

Après des débuts House couronnés de succès aux alentours de 2003, c'est en 2006 que sort son album The Last Resort qui fait pour beaucoup partie d'un des meilleurs albums de la décennie. 
Tout au long de l'album on se sent comme sur une corde raide, dans un équilibre précaire, mais comme par magie tout s'accorde à merveille; ce n'est pourtant pas simple au regard de la complexité de la production.

Tout est dans l’ambiguïté:  l'album est froid sans être déprimant, continu sans être lassant. Une petit merveille d'electronica; nul doute que cet album inspire encore aujourd'hui de nombreux artistes, c'est Toxic Avenger qui avait confié dans une interview accordé aux Inrocks que Trentemøller était pour lui une influence majeure.


La longévité de Trentemøller s'explique simplement par le fait qu'il nous délivre un son unique et reconnaissable entre milles.
Bref, Trentemøller ça s'écoute plus que ça ne se raconte alors foncez.

Sa dernière production date de 2010, on attends avec impatience le nouvel album!


Terminons avec un peu de rock/pop indie avec Veronica Falls.

Ces anglais avaient sorti plusieurs singles il y a un an de ça, puis l'album est arrivé...

Le moins qu'on puisse dire c'est que l'attente valait le coup. Moi qui m'attendait à un album pop indie commun comme il en existe beaucoup, j'ai pris une grosse claque.
L'album est très varié et les influences nombreuses, par moment on peut retrouver l'esprit que l'on pouvait trouver dans l'album Shoegazing Kids des français de Stuck In The Sound.
L'influence des Smiths est là et on retrouve ce style propre à la brit-pop où l'on hésite toujours entre happy/sad song. Le mieux étant de ne pas se décider.


Une pop adulescente, énergique mais légère; ce sont toutes les promesses que réalise cet excellent premier album. Si vous aimez la pop anglaise il n'y a pas à hésiter une seule seconde.



L'album est en écoute intégrale ici.  Mais de rien.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Le son du moment

Tu trouveras pas Justin Bieber, mais surement ton bonheur.

 
Copyright © 2010 French Aloud, All rights reserved
Design by DZignine. Powered by Blogger